C’est le 8 février 2020 ! Après avoir animé le DEFI aux Halles de Narbonne, Stéphane Linou sera à la Salle du Docteur Lacroix (côté Bourse du Travail), au Palais du Travail Narbonne.

Nous pourrons échanger avec lui, à partir de son livre « Résilience alimentaire et sécurité nationale », entre 15h et 16h30. Café-thé d’accueil. Entré libre. Mais si vous voulez aider l’association Just’Echanges, qui gère la Monnaie Locale CERS… Toute participation sera bienvenue ! (en direct et aussi sur HelloAsso)

Conseiller municipal à Castelnaudary et ancien Conseiller général de l’Aude de 2011 à 2015, Stéphane Linou est considéré comme le premier locavore de France. En 2008, le Chaurien s’était uniquement nourri d’aliments produits à moins de 150 km de chez lui pendant un an. Il tire la sonnette d’alarme : « Ni les habitants, ni l’État, ni les magasins ne stockent. Et il n’y a plus beaucoup de paysans. On n’est pas autonome. Même nos territoires ruraux sont perfusés par la grande distribution. Par exemple, la métropole toulousaine a une autonomie de 2 %. Ce n’est rien du tout. Des troubles à l’ordre public peuvent facilement survenir. » Il a ensuite décidé de reprendre ses études, en parallèle de son travail. À l’issue de son Mastère spécialisé en gestion des risques sur les territoires, il a élaboré un mémoire alliant résilience alimentaire – c’est-à-dire la capacité à faire face à une pénurie alimentaire – et la sécurité nationale. l a ensuite publié en juin 2019 un livre intitulé Résilience alimentaire et sécurité nationale. Il a ensuite été lauréat du prix « Information préventive et résilience des territoires» au Forum national sur les Risques Majeurs et a directement inspiré la sénatrice Françoise Laborde qui a défendu le 12 décembre dernier un projet de résolution intitulé comme son livre: au Sénat, le gouvernement a, pour la première fois, validé la pertinence de ce sujet.

« Sommes-nous réellement préparés à une pénurie alimentaire ? »